Vos archives
nous intéressent

Charles Rosselet (1893-1946). Un homme de raison au " temps des passions "

Luc Weibel
Genève, Collège du Travail, 1997, illustré, 224 p. (CHF 20.-)
Commander

Syndicaliste, chef d'entreprise, président du Conseil national (1941-1942), conseiller d'Etat genevois (1945-1946), Charles Rosselet rejetait toutes les formes de violence, d'où qu'elles viennent. Adversaire de Léon Nicole, il apparaît comme le représentant d'une gauche réformiste, pragmatique, résolument démocratique. L'effondrement du communisme donne un nouveau sens au combat des socialistes qui, comme Rosselet et ses amis, s'opposèrent à la tentation totalitaire de la gauche. Et si, dans sa modération, dans son attachement indéfectible à quelques principes simples, dans son souci de ménager le dialogue, Rosselet avait eu raison ? Enrichi par de nombreux documents photographiques pour la plupart inédits, cet ouvrage retrace les grandes étapes de la carrière de l'homme politique, et contient de larges extraits de ses discours, qui sont autant de contributions clés aux débats et aux polémiques du " temps des passions ". En s'appuyant sur les témoignages des proches de Charles Rosselet, le livre s'attache également à restituer l'univers familial et professionnel du leader socialiste.

Table des matières